En partenariat avec
logo doctolib

Santé connectée : technologie et médecins de demain

Retour aux articles

 

sante connectee

Quand on dit objet connecté, les Français pensent automatiquement aux outils de sport ou machines de maison. Or, depuis des années on a constaté que la technologie est devenue le must de tous les domaines sans exceptions. On estime même que 73 millions d’appareils de santé connectée circulaient dans le monde entier en 2016, un chiffre assez important et qui devrait arriver d’après une enquête de Grand View Research à 161 millions d’appareils à l’horizon de 2020. Mais au-delà des pratiques quotidiennes de ces dispositifs intelligents peut-on parler de santé connectée et qu’en est-il de l’avenir des médecins ?

Santé connectée : outils pour mesurer la respiration, fréquence cardiaque...

Il s’est avéré ces dernières années que les objets connectés appliqués au domaine de la santé ont un large public. Décidément, cela est loin d’être surprenant ! Les wearables (montres, vêtements,…) sont très convoités dans le marché des objets médicaux connectés. Mais ce sont surtout les dispositifs de surveillance qui remportent majoritairement les suffrages, d’où l’empressement des libéraux et acteurs privés à développer leurs appareils de santé connectée.

Qui sollicitent les outils de la santé connectée ?

Nokia a racheté Withings une société française spécialisée en produits high tech, afin d’offrir des produits de santé de qualité. De nombreuses personnes n’hésitent guère à s’équiper de Balance reliée au wi-fi, applications de suivi de santé ou encore tensiomètre. En effet, ce qui les séduit c’est le fait de parvenir à mesurer et enregistrer des données liées à leur activité physique et à leur état de santé général. Quant aux sportifs qui souhaitent se surpasser optent à leurs tours pour les produits mesurant respiration, fréquence cardiaque, calories…

Ce que désirent les médecins de demain au-delà des wearables !

Outre l’impression 3D et les wearables, le secteur médical tend à bénéficier des outils qui facilitent le travail quotidien d’un praticien. La piste d’un cloud médical qui pourrait centraliser les informations des patients serait ainsi pratique et parfaitement envisageable de nos jours. D’ailleurs, 78% des Français ont un avis favorable par rapport à la transmission de leurs données, pourvu qu’elles soient sécurisées. Beaucoup de médecins privilégient le choix d’une plateforme de télésecrétariat médical et n’hésitent pas à disposer d’un agenda médecin en ligne partagé.

Les innovations de plus en plus ingénieuses !

Un projet développé à Brest a reçu un soutien financier de la part de l’Etat de 7,9 millions d’euros pour le développement d’une prothèse du genou connectée. FollowKnee est muni de capteurs qui suivent et enregistrent le fonctionnement mécanique de l’articulation du genou permettant par la suite l’analyse des informations de révéler des signes d’infection et de les traiter à temps. Toute anomalie sera bel et bien annoncée en cas de changement de température et de pH.

Quid des embûches ?

Bien que l’avenir d’e-santé est prometteur, sa démocratisation demeure ardue et ce à cause de la question de la confidentialité des données qui n’est pas encore réglée malgré l’approbation d’une bonne majorité des Français. Aussi L’installation et l’acquisition de matériels connectés constitue un investissement considérable. Il n’est pas par ailleurs donné à tous les utilisateurs d’analyser les informations apportées par les wearables d’où les dangers. Seul le médecin est capable de comparer des statistiques, et intervenir en cas de besoin. L’accès à des informations enrichies pourrait donc donner un sentiment de « maîtrise » à certains, ce qui peut entrainer des réactions dangereuses.

 

Recentrez-vous
sur l'essentiel
Télésecrétariat médical
Prise de RDV en ligne
Agenda partagé
A propos de Calleo
Spécialiste du télésecrétariat 100% médical, Calleo vous permet d’offrir à vos patients la qualité de service qu’ils méritent et de retrouver le plaisir d’un exercice serein.